Quelle est la meilleure méthode de travail pour vous ?

Mis à jour : 21 déc. 2018

Le blocus approche, c’est le moment de se mettre à étudier de manière souvent intense. D’ailleurs, saviez-vous qu’il existe plusieurs manières de mémoriser, et donc, d’étudier ? Connaître son mode de mémorisation est important pour vous, car cela vous permettra d’utiliser des méthodes de travail qui vous permettront de mémoriser de manière optimale, de mieux intégrer la matière et dans un temps plus court ! En effet, il est inutile de s’obstiner à lire des pages et des pages dans le silence si vous ne vous en souvenez pas 15 minutes après. C’est tout simplement que votre mémoire fonctionne autrement ! Voici donc les 3 types de mémoires et des astuces associées à celles-ci.

1) La mémoire visuelle

Si vous êtes du genre à vous dire en examen « Je le sais, la réponse est en bas de la page 24, juste au-dessus de l’encadré au point 3.1 ! » et que, quand vous écrivez la réponse, vous avez l’impression de recopier la feuille que vous pouvez encore lire dans votre tête, c’est que vous avez probablement une mémoire visuelle. Quand on a une mémoire visuelle, le cerveau « photographie » les pages au fur et à mesure qu’on les lit. Juste en lisant, vous retenez le cours. Le cerveau enregistre donc via nos yeux dans ce cas-là.

Astuces pour les mémoires visuelles : Si vous êtes dans ce cas, il est conseillé d’avoir des résumés très structurés et agréables à regarder. Mettez de couleurs (avec un code couleur), des schémas, des croquis, des tableaux, etc. Le tout est d’avoir un support très visuel pour retenir le plus facilement et clairement vos cours.

2) La mémoire auditive

Lorsque vous répondez à votre question, vous entendez encore la voix du professeur dans votre tête ? Vous vous souvenez des paroles des musiques très facilement ? C’est certainement que votre mémoire est majoritairement auditive. Dans ce cas, le cerveau enregistre par vos oreilles. Evidemment, étudier passera donc pour vous inévitablement par la parole .

Astuces pour les mémoires auditives : Si vous êtes dans ce cas, il est plus que conseillé de lire vos cours à voix haute. Récitez tous vos cours ou vos résumés. Expliquez votre cours comme si vous deviez l’expliquer à votre professeur lors d’un examen oral. Vous devez absolument vous entendre parler, à voix haute, de sorte que votre cerveau enregistre. Une autre astuce peut aussi être de chantonner vos cours. Ou alors, expliquez chaque chapitre ou élément important de votre cours à votre entourage, votre chat, ou votre licorne pour les plus chanceux d’entre vous.

3) La mémoire kinesthésique

Les personnes qui ont une mémoire kinesthésique ont une mémoire liée aux émotions, et aux actions. Ils rallient souvent ce qu’ils ont mémorisé à quelque chose de concret, qui leur parlent, étudient plus facile les anecdotes par exemples. De plus, ils mémorisent également bien plus facilement en bougeant, en créant. Une personne avec ce type de mémoire ne pourra rien retenir en lisant un cours assis !

Astuces pour étudier : Si vous avez une mémoire kinesthésique, vous avez besoin de créer, de bouger, d’avoir du concret. D’abord, vous pouvez réécrire tous vos cours. En écrivant, vous vous approprierez votre propre cours que vous avez créé, il vient de vous, de votre écriture. Cela peut être donc plus facile à mémoriser par la suite. Dans la même idée, faites vos propres fiches de cours. Ensuite, essayez de donner du sens à ce que vous étudiez. Liez votre cours avec des choses qui vous parlent à vous. Enfin, comme une personne ayant une mémoire kinesthésique étudie mieux par l’action, baladez-vous quand vous étudiez ou récitez.

Evidemment, une mémoire n’est pas exclusive des autres. Dans certains cas, on peut avoir plusieurs types de mémoires qui peuvent s’articuler entre elles. Par exemple, pour certains étudiants, comme c’est mon cas, la mémoire kinesthésique doit être couplée à une mémoire auditive pour un maximum d’efficacité: je réécris les cours avant le blocus et une fois que le blocus arrive, je récite tout haut en tournant en rond dans ma chambre pour réviser (même si ça peut paraitre bizarre, cela fonctionne incroyablement bien !).

A chaque étudiant de voir et choisir les méthodes d’études qui lui conviennent, et, une fois trouvées, cela pourra être un énorme gain en termes d’efficacité d’études.