Les 7 trucs et astuces pour mieux étudier

1/ Bannissez les GSM et ordinateurs de la pièce ! C’est primordial pour la concentration. En effet, nous avons presque tous la mauvaise habitude se « scroller », lorsque l’on s’ennuie, notre Facebook ou Instagram, de manière automatique. Parfois, cela nous fait perdre un temps fou. A ce sujet, une étude de Global Web Index a montré que les Belges passent en moyenne 1h34 par jour sur les réseaux sociaux. Cela représente une bonne partie de temps d’étude ou de temps libre ! Si vous voulez vous concentrer, vous devez vous débarrasser de votre GSM et autres distractions : par exemple, mettre tous vos objets électroniques dans une autre pièce, que vous pourrez consulter pendant vos pauses. Si vous avez absolument besoin de votre ordi pour lire vos cours, synthèses, etc., faites tout pour résister à la tentation des réseaux sociaux.

2/ Mangez sainement. Lorsqu’on est nouveau dans l’enseignement supérieur et que notre premier blocus arrive, on pense tout de suite que le blocus, c’est une période terrible où l’on est enfermé dans une pièce en training sans y sortir, à boire du café et du Red bull en faisant des nuits blanches. Pourtant, ce type de comportement est tout à fait contre-productif ! Malgré ce que l’on peut croire, une étude a démontré que le Red-bull augmentait la fréquence cardiaque, le stress mental et l’énervement, et diminue le flux cérébral (et donc, les performances intellectuelles). Ayez donc une bonne hygiène de vie. Ne sautez pas les repas. Privilégiez plutôt une nourriture saine et fraiche, qui réduit le stress et augmente les capacités mentales. L’eau reste votre principal allié. Les produits riches en oméga 3 favorisent les connexion mentales (poissons gras, noix). Les kiwis, papayes, oranges ou les légumes permettent d’avoir un bon niveau cérébral. Les fruits secs agissent positivement sur l’humeur et le sommeil et favorisent les effets sur la mémorisation. Mais surtout, n’oubliez pas de vous faire des petits plaisirs de temps en temps !

3/ Prenez l’air ! Ayez pour habitude d’ouvrir votre fenêtre en étudiant, et ne restez surtout pas dans une pièce fermée toute la journée. Pourquoi ? Car le cerveau se nourrit notamment d’oxygène. On dit qu’il s’agit du premier carburant du cerveau. Un manque d’air renouvelé et frais peut donc affecter très négativement vos capacités à étudier et à mémoriser.

4/ De la musique oui, mais sans paroles. Il est démontré qu’on étudie mieux dans un silence que plutôt qu’avec de la musique. Néanmoins, si vous ne savez rester dans un silence total, vous pouvez évidemment écouter de la musique. Mais évitez les musiques avec des paroles, qui risquent de vous déconcentrer ! Le mieux est un fond musical, une playlist continue, sans interruption. L’idée n’est pas de diffuser sa musique préférée mais une musique d’ambiance, de fond.

5/ Ayez un environnement de travail propice. Il est primordial d’étudier dans un lieu où l’on se sent bien et calme. Evitez donc d’étudier dans le salon ou la salle à manger si vous vivez avec d’autres personnes, sinon vous serez constamment interrompus. Evitez d’être près d’un lieu de passage qui vous déconcentrera. Selon vos préférences, étudiez dans votre chambre ou dans un bureau. Si vous aimez étudier dans un environnement où d’autre personnes étudient avec vous, les bibliothèques ou certains lieux publics ouvrent leurs portes aux étudiants en blocus (voir l’article ici !). D’autres préfèrent étudier chez leurs grands-parents, où il n’y a parfois pas de wifi et donc pas de distraction, et où vous pourrez profiter de leurs bons petits plats ! D’autres encore, vont étudier dans des monastères, couvents ou abbayes : ils y sont logés, nourris, et peuvent profiter d’un cadre propice au calme et à l’étude, tout en bénéficiant de moments de socialisation lors des pauses (néanmoins, cela est payant).

6/ Dormez suffisamment. Cela parait évident, et pourtant, dans les faits le sommeil peut être assez négligé lors du blocus, surtout si vous avez pris beaucoup de retard dans votre étude. Le sommeil est essentiel dans l’étude, puisqu’en dormant, le cerveau « fixe » les informations apprises toute la journée. Sans un sommeil suffisant, vous aurez donc des difficultés à mémoriser mais aussi à vous concentrer. Les siestes peuvent aussi être bénéfiques en cas de coup de mou, mais attention, pas plus de 15 à 20 minutes, sinon vous tomberez dans un vrai sommeil et vous vous réveillerez fatigué. Petite astuce pour une bonne sieste : buvez un café juste avant de faire votre sieste. Puisqu’il faut au moins 20 minutes pour ressentir les effets de la caféine, vous vous réveillerez en pleine forme ! Concernant le café, attention à ne pas en prendre trop tard dans le journée : les experts recommandent souvent de ne pas prendre de la caféine durant les huit heures précédant le coucher, pour éviter les insomnies.

7/ Utilisez le mind-mapping et les plans pour mieux étudier. Pour structurer les idées, les plans sont très importants. Pour cela, vous pouvez utiliser le mind-mapping. Qu’est-ce c’est ? « Une Mind-Mapp, aussi appelée carte mentale, est un outil efficace d’extraction et de mémorisation des informations. Le contenu de votre cours y est organisé grâce à des déclencheurs de mémoire, qui sont des mots-clés, couleurs, images, symboles, tous suscitant des souvenirs spécifiques et de nouvelles idées. Ces déclencheurs de mémoire permettent aussi de retrouver des faits, idées et informations et de libérer le potentiel du cerveau. »

En d’autres termes, c’est une technique que vous pouvez utiliser pour faire des synthèses des informations les plus importantes de votre cours (et/ou de vos chapitres), afin d’avoir une vue d’ensemble des éléments importants du cours. Elle vous aidera à mieux mémoriser les éléments importants mais aussi à avoir une vue d’ensemble sur votre cours.

Lorsqu’on effectue un mind-map, on part d’un objet central (le cours en entier ou le concept du chapitre), et on dérive en grandes idées sous-jacentes, elles-mêmes pouvant être déclinées en sous-idées.

Vous pouvez l’effectuer pour votre cours en entier, ou pour chaque chapitre de votre cours si cela le nécessite, ou pour chaque « gros concept » important. Vous pouvez le faire en guise de synthèse, afin de voir si vus avez bien compris la matière afin d’avoir aussi un fil conducteur pour étudier. Vous pouvez aussi le faire après avoir mémorisé votre cours, afin de mettre sur papier toutes les idées importantes de ce que vous avez retenu et ainsi voir si vous n’avez pas oublié d’élément.

Voici un exemple de mind-mapping :

Vous pouvez faire vos mind-map par écrit ou via une application que vous pouvez télécharger gratuitement ici (lien : https://www.xmind.net/fr/ ).

Désormais, vous avez tous les conseils pour étudier et nous vous souhaitons plein de courage pour votre blocus et de succès pour vos examens !